La franchise « voyageurs » est bien de 30 000 Fcfp à l’aéroport

La franchise
PAPEETE, le 28 août 2016. Certains ont cru que la franchise à l’aéroport était désormais de 50 000 Fcfp. Une rumeur venue d’une mauvaise lecture du code des douanes. Explications.

La mise à jour du code des douanes au Journal officiel le 1er août dernier a suscité de nombreuses rumeurs après que certains ont mal lu un des articles qui concerne les voyageurs avec bagages, autrement dit les voyageurs qui arrivent à l’aéroport notamment. « La franchise est fixée en valeur et ne peut excéder 50 000 Fcfp par voyageur âgé de 15 ans et plus », peut-on lire. Certains voyageurs ont ainsi compris que la franchise était désormais à 50 000 Fcfp depuis le 1er août.

En fait, non. « Chaque année, le code des douanes est mis à jour pour intégrer toutes les lois du Pays, les arrêtés qui sont parus au Journal officiel au cours de l’année passée », explique Bruno Hamon, du service des douanes. Ce qui est paru le 1er août est donc juste une actualisation. Il n’y a rien de nouveau.

Ce texte remonte à 2011, le gouvernement, alors présidé par Temaru, avait voulu un geste fort en inscrivant dans le code des douanes que la franchise ne pouvait pas excéder 50 000 Fcfp. Mais une loi du Pays précise bien que la franchise des bagages est de 30 000 Fcfp pour une personne de plus de 15 ans et 15 000 Fcfp pour les moins de 15 ans et conformément au code des douanes ne dépasse donc pas les 50 000 Fcfp.

La procédure

A votre retour en Polynésie, si vous dépassez la franchise, vous devez déclarer les marchandises transportées et acquitter les droits et taxes correspondant au bureau de douane.

Pour rappel, vous ne pouvez pas cumuler les franchises, c’est-à-dire qu’un groupe ou une famille de quatre personnes ne peut pas demander à bénéficier de la franchise pour un appareil d’une valeur de 120 000 Fcfp (30 000 x4).

Si vous avez acheté un objet supérieur à la franchise, vous devrez vous acquitter des droits et taxes sur la valeur totale, ce qui représente en général 30 % de la marchandise.

Il peut y avoir une amende en cas de non déclaration. Cela peut être le cas notamment dans le cas où la marchandise importée a une grande valeur. Mais vous pourrez repartir avec votre objet après vous être acquitté de ce règlement.

En revanche, si vous ne voulez payer ni les droits et taxes ni l’amende, les douanes pourront saisir votre marchandise. Ces objets sont ensuite vendus par la douane au profit du Pays. Cette vente a lieu une fois par an.

La brigade de la douane enregistre en moyenne un contentieux par jour en matière de franchise. Les vols venant de Hawaii, Los Angeles et de Nouvelle-Zélande sont surveillés par les douanes.

La franchise postale est à 20 000 Fcfp
Attention de ne pas confondre la franchise postale et la franchise des bagages. Depuis le 1er février, la franchise dite postale est de 20 000 Fcfp. La franchise des bagages, au retour de vos vacances, est de 30 000 Fcfp par voyageur âgé de 15 ans et plus et de 15 000 Fcfp pour les voyageurs de moins de 15 ans.

Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Repérés grâce à un « SOS » dessiné sur le sable

Repérés grâce à un
Wellington, Nouvelle-Zélande | AFP | dimanche 28/08/2016 – Un couple coincé depuis une semaine sur une île reculée du Pacifique a pu être sauvé après qu’un avion participant à leur recherche eut aperçu le « SOS » qu’ils avaient dessiné sur le sable, ont annoncé dimanche les garde-côtes américains.

Le couple, qui « avait des réserves de nourriture limitée », a été retrouvés sur l’île d’East Fayu, en Micronésie par un appareil de la marine américaine, selon un communiqué des garde-côtes.

Il a précisé que l’avion s’était rendu dans cette zone pour vérifier des informations données par un bateau qui disait avoir aperçu la nuit une lumière sur l’île.

« L’opération de recherche de Linus et Sabina Jack a été un succès », a déclaré dans un communiqué l’ambassade des Etats-Unis à Kolonia.

« Nous avons orienté notre avion de recherche vers cette île car nous savions qu’elle était inhabitée et qu’ils avaient une torche sur leur bateau. »

Le couple avait quitté le 17 août l’île de Weno, en Micronésie, dans une embarcation de cinq mètres. L’alerte a été donnée le lendemain, lorsqu’ils ne sont pas arrivés sur l’île de Tamatam.

Les garde-côtes ont dit avoir mobilisé 15 bateaux et deux avions pendant cette semaine de recherches, qui ont couvert 43.000 kilomètres carrés.

Finalement récupérés par bateau, les deux personnes ont été emmenées sur l’atoll de Nomwin.

Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Le rêve pourpre du peintre Tehina

Le rêve pourpre du peintre Tehina
PAPEETE, 28 septembre 2016 – La galerie Au chevalet présente jusqu’à ce mercredi une trentaine des dernières œuvres du peintre Tehina.

Le vernissage de cette exposition des derniers travaux de Tehina avait lieu samedi matin, dans la galerie de l’immeuble Lifont, avenue Pomare V à Fariipiti, Papeete. Le peintre a ses amateurs. Ils étaient une cinquantaine à participer au lancement de cette manifestation artistique à laquelle la galerie consacre ses murs jusqu’à ce mercredi 3 septembre. Une trentaine de toiles et d’aquarelles y sont présentées cette année. La musique, le rêve, l’amitié, la joie, les plaisirs simples, le vagabondage et l’amour demeurent les thèmes de prédilection de l’artiste avec, cette année, une palette de couleurs dans laquelle une place importante est aménagée pour le parme et le pourpre.

A voir jusqu’au 3 septembre à la galerie Au Chevalet.

Le rêve pourpre du peintre Tehina

Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

La nouvelle piste d’athlétisme de la Punaruu inaugurée

La nouvelle piste d’athlétisme de la Punaruu inaugurée
PUNAAUIA, le 27 août 2016. La nouvelle piste d’athlétisme du complexe sportif de la Punaruu a été inaugurée samedi soir.

La piste d’athlétisme de la Punaruu a été construite au début des années 90 et ce dans l’optique des Jeux du Pacifique qui se sont déroulés à Tahiti en 1995. Une complète remise en état était devenue indispensable en raison notamment de l’état de délabrement avancé du revêtement de la piste. Les travaux ont impliqué une rénovation du revêtement, des aires de sauts et de lancer, la mise en place d’un support bitumineux, la réfection des caniveaux, un marquage des couloirs et enfin la pose d’une lice délimitant la limite intérieure de la piste.

Les travaux de cette nouvelle piste ont été financés par le Pays, pour un montant total de près de 76 millions Fcfp. D’autres travaux seront réalisés durant le second semestre, notamment une remise aux normes des armoires près des mâts d’éclairage du stade, et de l’ensemble du réseau électrique et du système de sécurité, les études sur le sujet étant en cours suite au diagnostic du bureau SOCOTEC établi en début d’année.

A l’issue de la réalisation de l’ensemble des travaux, les usagers auront à disposition un complexe de qualité et sécurisé.

Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Raimiti Ravello, il conte la vie des autres avec ses pinceaux

Raimiti Ravello, il conte la vie des autres avec ses pinceaux
PAPEETE, le 26 août 2016 – Depuis un peu plus d’un an, Raimiti Ravello peint à la demande. Il réalise des portraits à partir de photos et de mots. Plus de 11 000 personnes le suivent via sa page Facebook, son carnet de commandes est plein jusqu’en 2017.

Le peintre Raimiti a un nom qui sonne aux oreilles du plus grand nombre. Son illustre grand-père, François, a marqué l’art polynésien. En plus de ses nombreux tableaux exposés aux 4 coins de la ville, il a signé deux grandes fresques, l’une est installée au marché de Pao pao à Moorea l’autre dans l’immeuble Norman Hall à Papeete. Mais ce n’est pas la passion de son aîné qui l’a transporté. « J’ai longtemps détesté l’art plastique. » La peinture est le moyen d’expression qu’il a choisi à l’adolescence pour s’exprimer et qu’il a définitivement gardé.

« Passer de l’enfance à l’âge adulte est difficile, pour tout le monde je crois. J’avais besoin de m’exprimer sans trouver les moyens de le faire« , explique l’artiste. Il a finalement choisi les graffitis, ce qui n’a pas duré. « Je savais que cela pouvait me porter préjudice, que je pouvais avoir des problèmes avec la justice. » Alors les pinceaux ont remplacé les bombes.

« Je me suis mis à peindre jour et nuit »

Diplômé du baccalauréat, « un bac S parce que ça fait bien« , il s’est inscrit à l’université. « J’ai fait un semestre et puis je me suis dit, je n’ai qu’une vie. Je veux me lever le matin, faire ce que j’aime, être heureux. » Il a tout lâché contre l’avis de ses proches et s’est acheté un kit complet de peinture. C’était en 2006. « Je me suis mis à peindre jour et nuit, ou presque. Sept jours sur sept pendant un an et demi. »

Avec son amie, il est parti en France, à Toulouse, où il s’est inscrit dans une école d’art. Lors de ses vacances estivales il rentrait à Tahiti et exposait ses toiles pour payer l’école dans laquelle il est resté cinq ans. Il a obtenu un Capes en 2013, fait un an de stage puis il est rentré à Tahiti avec son amie qui avait elle aussi terminé ses études.

Lorsqu’il a mis en ligne sa page Facebook l’an dernier, un homme l’a rapidement contacté. Ému par son travail, il lui a commandé une toile. « Au fil de nos échanges, nous avons fini par nous comprendre et nous entendre, c’est son portrait qu’il voulait. » Le concept était né. « Tout s’est fait très naturellement, je n’avais pas imaginé un tel processus de création avant cette rencontre. » Depuis Raimiti Ravello fait courir ses pinceaux sur les toiles non pas en fonction de son imagination mais en fonction des envies et ressentis de ses clients passés au filtre de sa propre sensibilité.

« Rendre service, c’est ça qui m’anime »

Aujourd’hui tout son processus de création est à l’initiative d’un commanditaire. « Nous nous voyons plusieurs fois, il me parle de son projet, de ce qu’il veut voir apparaître, du moment qu’il veut fixer, de ce qui est important pour lui. Je l’interroge sur la façon dont je peux lui rendre service, c’est ça qui m’anime. » Raimiti Ravello prend des notes au cours des échanges, ce qui l’inspire pour construire une photographie. L’image et les mots l’aident ensuite à penser un tableau. En plus des portraits, il ajoute des symboles dans sa composition. « Depuis peu, je fais aussi de la vidéo. Je réalise un petit film pour mettre en images toutes les étapes de construction. »

Sa page Facebook qui a tout juste un an compte précisément 11 134 fans. « Je suis très présent sur les réseaux sociaux. C’est un média qui n’existait pas au temps de mon grand-père et qui a un impact considérable. » Raimiti Ravello y présente ses œuvres, parle de son quotidien, partage ses mésaventures artistiques. À la suite de quoi, il lit des commentaires très « gratifiants« . Par exemple « certains me disent s’être remis au dessin en me voyant, d’autres affirment avoir pris confiance en eux suite à certains de mes posts ! On va tous mourir, je veux utiliser le temps qui m’est donné à passer sur la terre pour exploiter et donner tout ce que j’ai au fond de moi. »

En plus de ses commandes, l’artiste enseigne. « Je donne des cours d’art plastique au collège Henri Hiro de Faa’a, c’est une autre façon de donner et ça me tient vraiment à cœur. » Quand il en a l’occasion il s’investit aussi dans des projets caritatifs. Il vient de faire don d’une toile d’une valeur de 250 000 Fcfp au Rotaract qui organise une soirée de dégustation de vin le 9 septembre prochain pour préparer le noël des enfants.

Contact

Facebook : Raimiti Ravello

http://instagram.com/raimitiravello/

@raimitiravello(Twitter)

@raimitiravello(Snapchat)

Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Accident mortel à Raiatea

Accident mortel à Raiatea
RAIATEA, le 27 août 2016. Un accident mortel s’est produit à Raiatea ce samedi en fin de matinée.

Un dramatique accident s’est produit ce samedi matin à Raiatea, dans la commune de Avera. Deux voitures se sont percutées violemment en fin de matinée. Un homme est décédé après la violente collision. Sa femme, dans un état critique, a été évasanée au centre hospitalier de Taaone.

Dans l’autre voiture, la conductrice a été blessée à la jambe.

La victime était très appréciée dans la commune.

Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Accident mortel à Raiatea

Accident mortel à Raiatea
RAIATEA, le 27 août 2016. Un accident mortel s’est produit à Raiatea ce samedi en fin de matinée.

Un dramatique accident s’est produit ce samedi matin à Raiatea, dans la commune de Avera. Deux voitures se sont percutées violemment en fin de matinée. Un homme est décédé après la violente collision. Sa femme, dans un état critique, a été évasanée au centre hospitalier de Taaone.

Dans l’autre voiture, la conductrice a été blessée à la jambe.

La victime était très appréciée dans la commune.

Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Edouard Fritch à la Conférence des dirigeants des îles du Pacifique

Edouard Fritch à la Conférence des dirigeants des îles du Pacifique
PAPEETE, le 27 août 2016. Le président du Pays Edouard Fritch part ce samedi soir pour Hawaii. Il participera la semaine prochaine à la 10e Conférence des dirigeants des îles du Pacifique et au Sommet de l’Océan Pacifique.

La 10e Conférence des dirigeants des îles du Pacifique se déroulera à Honolulu à partir du mardi 30 août. Elle est organisée par l’East-West Center. Cet organisme américain, qui existe depuis plus de 5 ans, a pour but de renforcer les relations entre les Etats et territoires de l’Asie, du Pacifique et les Etats-Unis.

Ce premier événement sera suivi du Sommet de l’Océan Pacifique, le 1er septembre, organisé par l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature), la principale organisation non-gouvernementale consacrée à la conservation de la nature.

A l’approche de ces deux grands rendez-vous évoquant développement et protection des océans, le président américain Barack Obama a annoncé, vendredi, la création de la plus grande réserve naturelle marine du monde, dans les îles du Nord-Ouest de Hawaii, sur une surface totale d’1,5 million de Km2.

Cette initiative, qui va être confirmée par les plus hautes autorités américaines lors des deux réunions internationales à venir, trouve un écho particulier en Polynésie française, qui a créé des aires marines gérées ces dernières années.

Le président Fritch doit prononcer un discours très attendu en ce sens, jeudi 1er septembre, lors du Sommet de l’Océan Pacifique, dans la continuité des thématiques évoquées à Paris dans le cadre de la COP 21, en décembre 2015, et de la déclaration sur l’Océan signée avec les membres du PLG (Polynesian leaders group, groupe des dirigeants polynésiens), le 28 juin à Papeete.

Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Quatre militaires du RSMA interpellés pour vol

Quatre militaires du RSMA interpellés pour vol
PAPEETE, le 27 août 2016. Quatre militaires du RSMA ont été interpellés samedi pour vol par la police. L’un d’eux avait déjà été condamné pour vol. Il devra s’expliquer devant la justice le 23 septembre.

La police a interpellé samedi matin quatre militaires du RSMA. Âgés de 19 à 24 ans, ils ont volé un sac à l’intérieur d’une voiture qui était garée impasse Cardella, à Papeete, peu après 3 heures. Les jeunes hommes passaient de voiture en voiture et regardaient si les potières étaient fermées ou non. Dans une voiture non fermée, ils ont repéré un sac dont ils se sont emparé.

Le responsable du RSMA de Arue a été averti de leurs arrestations. L’un des quatre auteurs du vol avait déjà été condamné pour vol. Celui-ci devra s’expliquer devant la justice le 23 septembre lors d’une audience à juge unique.

Les trois autres ont eu un rappel à l’ordre.

La victime du vol a pu récupérer son bien.

Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Un accident au début de la RDO à Papeete

Un accident au début de la RDO à Papeete
PAPEETE, le 27 août 2016. Un accident s’est produit ce samedi en début d’après-midi, peu avant 14 heures, sur la RDO à la sortie de Papeete.

Le chauffeur d’un 4×4 blanc a perdu le contrôle de son véhicule au début de la RDO, à la sortie de Papeete. Le véhicule a glissé sur la chaussée et a fait un demi-tour sur lui-même.

Les gendarmes et les pompiers sont intervenus rapidement sur les lieux. Selon nos informations, une personne a été transportée au centre hospitalier.

Il pleut sur Tahiti depuis ce samedi matin. Soyez prudents, la chaussée est glissante. Des accidents ont régulièrement lieu sur cette portion de RDO quand il pleut.

Ce samedi, les côtes Sud et Est de Tahiti ainsi que la presqu’île restent sous l’influence de passages de nuages bas entretenant localement un temps gris et pluvieux, indique Météo France.

Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti